• Paris je t'aime


    C'est un cumul de plein de court métrage portant chacun le nom d'un quartier de Paris.


    Si certain sont passablement ennuyeux d'autres à eux seuls valent largement une place de cinéma. C'est aussi amusant de voir quel regard les étrangers jetent sur notre capital. Bon évidement, là, c'est cliché ce que je dis mais comme je ne peux pas mettre plusieurs images pour un même texte, je garde mes "super commentaire" (non pas égocentrique) pour mes autres super image.


    Donc là je remarque juste que je trouve cette affiche vachement classe et qu'elle est une belle incitation à dépenser 7€ dans une salle obscure. ^^


    votre commentaire
  •  


    L'actrice Jodelle Ferland


    A ce jours elle a 11 ans, elle est née le 9/10/1994 en colombie britanique au Canada. Elle eu son premier rôle en 1998 ...


    Elle a joué par la suite dans diverses séries TV et téléfilms et récemment, dans deux film : Silent Hill et Tideland.


     


    Je n'ai pas grand chose à dire sur elle, à part qu'à son âge je trouve qu'elle a déjà tout d'une grande actrice, et donc je l'écris.


    votre commentaire
  • Tideland !



    Un film magistral, au image d'une beauté bouleversante !
    Avec de telles phrases n'allez surtout pas croire que c'est un film à l'eau de rose, loin de là. D'ailleurs la plupart des gens "normalement" constitués ne peuvent que détester ...


    L'histoire :



    Lorsque sa mère meurt d'une overdose, la petite Jeliza-Rose part s'installer dans une vieille ferme avec son père, Noah, un rocker héroïnomane qui a connu des jours meilleurs. Afin d'échapper à la solitude de sa nouvelle maison, Jeliza-Rose s'évade dans un monde imaginaire.
    Pour lui tenir compagnie, Jeliza-Rose n'a que les têtes de quatre poupées qui ont perdu leur corps... jusqu'à ce qu'elle rencontre Dickens, un jeune homme ayant l'esprit d'un garçon de dix ans. Vêtu d'une combinaison de plongée, il passe son temps caché dans une carcasse d'autocar, son "sous-marin", attendant de capturer le requin géant qui habite sur la voie ferrée. Dickens a une grande soeur, Dell, une sorte de fantôme vêtu de noir qui se dissimule constamment sous un voile d'apiculteur.
    Pour Jeliza-Rose, le voyage ne fait que commencer...


     


    Voilà, la critique de première dit :  "c'est un film que l'on adore et que l'on déteste en même temps"


    Et c'est vrai ! c'est cette phrase qui définie le mieux tideland ! Au moment où je suis sortit du ciné je n'aimait pas ce film, il finit vraiment sur une note malsaine (pour ce qui aurait vu je parle de la relation Jeliza-rose / Dickens)


    Mais après coup, on se rappelle que le monde que développe le film mérite tout notre admiration, les images sont traité avec un soin infini, chaque plan est beau et sert le film ! Et l'actrice Jodelle Ferland joue avec brio ! Enfin voilà c'est un film à voir d'après moi, je signale au passage qu'il est interdit au moins de 12 ans.


    Le réalisateur, Terry Gilliam a dit en avoir marre du cinéma américain, ascéptisé, et bien là il le contrecare de plein fouet !


     


    A VOIR ! ! ! !  


    1 commentaire
  • Livre déconseillé aux dépressifs.


     


    C'est l'histoire de Hell, jeune fille belle et riche totalement désabusé de la vie qui va tomber amoureuse et connaitre une véritable descente aux enfers.


     La quatrième de couverture : "Je suis une pétasse. Je suis un pur produit de la Think Pink génération, mon credo : sois belle et consomme."


     


    Hell a dix-huit ans, vit à Paris Ouest, se défonce à la coke, est griffée de la tête aux pieds, ne fréquente que des filles et fils de, dépense chaque semaine l'équivalent de votre revenu mensuel, fait l'amour comme vous faites vos courses. Sans oublier l'essentiel : elle vous méprise profondément...


    Jusqu'au soir où elle tombe amoureuse d'Andréa, son double masculin, séducteur comme elle, et comme elle désabusé.


    Ensemble, coupé du monde, dans un corps à corps passionnel, ils s'affranchissent du malaise qu'ils partagent. Mais les démons sont toujours là, qui veillent dans la nuit blanche de ces chasseurs du plaisir.


    Entre romantisme et cynisme, voici les débuts d'un "adorable monstre" de dix neuf ans.


     


    Voilà, donc ce bouquin à lire absolument.


    L'ambiance vous étouffe, entre réference poétique et d'actualité, il vous plonge dans un univers dont on ne ressort pas indemne.


     


    Pour ce qui l'aurait lu : MAIS POURQUOI ?


    Pourquoi cette fin ? pourquoi pas autrement ? Arg ! j'en ai pas dormi, je me demande si le film a la même fin, en tt cas pour ceux qui aurait lu, laissé un com pr dire votre sentiment ^^ michi.


    1 commentaire
  • Et voilà, un autre bouquin que je recommande : Raison et Sentiments, toujours de Jane Austen, (j'adore cet auteur ! Je suis folle de tout ce qu'elle a fait) Donc là c'es l'histoire de deux soeurs, Elinor (la raison) et Marianne (les sentiments). Toutes deux tombent amoureuse mais voilà comme c'est du Austen, ya plein d'embrouilles, de secrets, de questions et il nous sort des obstacles à ces amours toutes les trois secondes enfin comme c'est du austen, c'est beau, bien écrit, elle a le don de vous projeter dans le quotidien du XVIIIe, et les saisons passent au fil des pages ....


    A LIRE ! ! !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique